INTRO;TRIDENT

La table de mixage TRIDENT Audio Développement « VFM System » est une table de fabrication anglaise conçue pour le live et les précurseurs du home studio dans les années 80.

Cette table a subi plusieurs modifications et présente une usure générale des composants électroniques. La réparation consiste à remettre la console en état d’origine et à réaliser son entretien complet : remplacement des AOP et des condensateurs chimiques.

Tous les condensateurs utilisés sont de la marque VISHAY et les AOP des TL071CP de la marque TEXAS INSTRUMENTS.

 

L’ alimentation

Pour commencer on reprend l’alimentation : changement du pont de diode et mise en place de condensateurs céramiques en parallèle des diodes pour filtrer les bruits de commutation. Les condensateurs chimiques de l’alimentation ainsi que les régulateurs de tension et leurs condensateurs de filtrage sont remplacés.
La plaque de fixation de l’alimentation est entièrement rouillée; afin d’éviter que la rouille ne se propage, la plaque est soigneusement poncée avant d’être repeinte avec une peinture anti-rouille.

1.11.21.31.4

 

 

Les Inputs & bus

Toute les tranches Inputs ont été modifiées, une piste a été coupée et un switch  rajouté. La piste coupée est reprise: pour ce faire on utilise un fil de cuivre qu’on relie depuis les pastilles les plus proches, le fil est ensuite soudé sur toute sa longueur. La console VFM est composée de 4 bus, ces bus ont également été modifiés ; on réalise la même intervention.

2.12.22.3

Les condensateurs chimiques ainsi que les amplificateurs opérationnels sont retirés. Pour les AOP, on place un support pour ne pas les ressouder directement à la carte et ainsi faciliter les futures maintenances.

3.13.23.3

Pour finir l’entretien des tranches, on cible les voies qui ont des problèmes dans les EQ et on change les condensateurs plastiques et céramiques de celles-ci. Ici les condensateurs utilisés sont tous de la marque Kemet.

Une fois l’entretien électronique réalisé on passe au nettoyage des contacts. Avec le temps l’usure et l’inactivité, les switchs, potentiomètres et les faders, s’oxydent et entraînent des bruits de craquements lors de la manipulation ainsi qu’un toucher dur et désagréable.
Pour l’entretien du panel on utilise un nettoyant contact KF, on pulvérise tous les contacts et on les manipule afin de retrouver un toucher agréable. Pour les faders on utilise un nettoyant spécial contact linéaire KF, ainsi que de la graisse contact. Enfin, pour le côté esthétique tous les capuchons sont retirés et nettoyés au bain ultrason.

 

 

Le master

La première modification à retirer est celle effectuée sur la sortie. D’origine, la console VFM est équipée d’un seul XLR pour les sorties L & R : L utilise le point chaud et R le point froid. La sortie est donc asymétrique. Le deuxième XLR lui sert de sortie Foldback en asymétrique. La modification consistait à utiliser ces deux XLR pour le Master, un pour Right et un pour Left (toujours en asymétrique). Deux trous étaient percés pour insérer des embases Jack (une pour le Foldback et une pour une deuxième sortie casque). Les deux embases sont retirées et rebouchées par des obturateurs .La sortie Foldback et la sortie Master sont elles câblées comme à l’origine.

4.14.24.3

La deuxième partie de la modification se trouvait sur le switch PFL du Foldback et sur le switch d’écoute casque PFL/Normal. Ici la plupart des pistes étaient coupées, voire complètement enlevées. Les pistes sont donc reprises ou alors recréées comme décrit plus haut.

5.15.25.35.4 

On réalise également l’entretien électronique : remplacement des condensateurs chimiques et des AOP.

6.16.26.3

 

 

Modification

Lors du test de la table, les tranches Input oscillaient avec la tranche à vide et le gain et EQ poussés au maximum. Même si ce cas ne rentre pas dans des conditions normales d’utilisation , cette ondulation rentre dans les amplis et fait saturer ceux-ci. Pour palier au problème, nous avons ré-étalonné le potentiomètre de gain et ainsi  pu éliminer les bruits audibles.

Malgré tout il reste une oscillation, celle-ci se trouve vers les 76KHz et donc complètement inaudible, mais elle vient quand même faire saturer les amplis pouvant aller jusqu’à les casser. Ce défaut de conception est dû aux embases jack des Inputs, celles-ci ne commutent pas l’entrée à la masse lorsqu’il n’y a pas de jack en entrée, mais le laisse en l’air, parasitant et entraînant l’oscillation de  tout l’étage de pré-amplification et d’égalisation.
Le seul moyen de palier au problème serait de changer toutes les embases Input pour les remplacer par des embases qui commutent le point chaud à la masse lorsqu’il n’y a pas de Jack en entrée.

7.17.27.37.4

7.5

Une fois les réparations terminées, la table est remontée et passe en phase de tests. Toutes les tranches sont testées une à une. Certains craquements subsistent car la table a dû rester entreposée avec les potentiomètres au même endroit pendant longtemps, oxydant ainsi la piste à ce lieu précis. Les seuls remèdes contre ce problème sont une utilisation fréquente des potentiomètres ou alors leur remplacement.

FINFIN1